Profil d’un artiste mauricien NATTY GONG

>Natty Gong, de son vrai nom Benoit Girodeau, est un artiste originaire de Pointe-aux-Sables, île Maurice. Cet ancien triathlète de haut niveau de trente-trois ans a représenté Maurice lors de compétitions internationales et a ramené de nombreux titres.  Après une formation de Designer il a travaillé pour des agences de pub pendant des années avant de se tourner vers l’enseignement  du Design, des Arts Plastiques et de la Technologie. Il est maintenant coach privé de fitness et de self-défense mais aussi Instructeur de Krav Maga, art martial israélien. Il est passioné  de nature, randonnées, surf et plongées.  Très connu dans l’Océan Indien et considéré comme faisant partie de la nouvelle génération du reggae-dancehall à Maurice, il a été inspiré dès son plus jeune âge par Damian Marley, Capleton, Sizzla Kalonji et Anthony B, ainsi que par des artistes français des Caraïbes tels que Yaniss Odua, Kaf Malbar et Raggasonic. Il a commencé à s’intéresser plus sérieusement à la musique après avoir rencontré son acolyte Manna’C en 2010, avec qui il a commencé à enregistrer des singles et des compilations. Natty Gong a alors eu l’opportunité de faire la première partie de plusieurs artistes internationaux qui se sont produits à Maurice. A partir de 2017, il s’est consacré à plein temps sur sa musique après avoir obtenu son premier million de vues sur YouTube. Sa musique continue à évoluer et ses clips diffusés sur sa chaîne YouTube sont de plus en plus artistiques. L’année 2018 a été riche en événements puisqu’il a eu l’opportunité de partir en tournée aux Seychelles pour faire la première partie de Ras Ricky, le petit prince du reggae-dancehall de l’océan Indien. Il a aussi eu l’occasion de se produire deux fois à Paris, en France, dans le cadre d’un festival mauricien, de donner un concert à Bruxelles, en Belgique, ainsi qu’à Toronto, au Canada. Ces concerts à l’étranger lui ont permis d’évoluer et de revenir à l’île Maurice enrichi de connaissances et d’expériences. Il s’est également rendu à l’île de la Réunion d’où il est revenu avec un featuring avec Kaf Malbar (une de ses inspirations) diffusé sur la chaîne DadaHouse. En 2019, la sortie de son premier EP disponible sur toutes les plateformes légales de streaming et de téléchargement compilant tous ses singles sortis avec un clip vidéo l’amène en tournée européenne où il a l’opportunité de se produire à Lausanne et Genève pour l’ouverture de Cali P en Suisse, Strasbourg et Paris en France, Catane-Sicile en Italie, au Mauritian Open Festival à Londres devant une foule incroyable de 15 000 personnes, ce qui était la concrétisation de l’un de ses rêves en tant qu’artiste depuis ses débuts dans la musique pour enfin terminer cette tournée par un showcase à Dublin en Irlande pour ses fans. Il a également été invité par Yaniss Odua à Thonon-les-Bains en France pour une apparition surprise et un court freestyle sur scène en tant qu’invité, ce qui restera l’un des meilleurs souvenirs de sa carrière. Ces trois mois ont été une expérience extraordinaire car Natty Gong a non seulement voyagé dans toute l’Europe pour se produire chaque semaine dans une ville et un pays différents, mais il est également revenu chez lui avec une vidéo freestyle dubplate tournée dans un studio réputé de Genève pour Little Lion Sound, propriétaire d’un label très célèbre appelé Evidence Music, un featuring avec l’artiste français Bazil avec un clip tourné à Paris, et un autre à Londres pour le deuxième single de son premier album officiel qui est sorti le 10 octobre 2020. Pour toute réservation, contact : nattygong@live.com

Crédit photo:  Joel Capillaire

Crédit photo: Laura Morosoli

Vidéo clip collaboratif : Mataora.com
Projets collaboratifs avec les jeunes artistes audiovisuels mauriciens.

Partagez cet article avec vos amis

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email